Skip to main content

Actualités

Toutes les actualités de la SBF et de ses membres. Vous trouverez des informations sur les expositions, les nouveautés, les manifestations et les concours par le biais de notre newsletter «SBF INFO» ainsi que sur la page Facebook de la SBF.


SBF Personnel

19.01.2023

© Karin Bischof. La photographe dans une grotte glaciaire aujourd'hui disparue, glacier de Roseg, 2019.

Karin Bischof, une jeune femme. Karin a grandi dans le village de montagne d'Anden, surplombant le lac de Walenstadt. Après sa formation de spécialiste en photographie de 2009 à 2012 dans l'ancien FotoPro Ganz, elle a parcouru le monde - au Ghana, au Canada, au Népal, au Japon, en Asie du Sud-Est. Fascinée par la nature, son appareil photo l'a toujours accompagnée. L'ouverture d'esprit dont elle a bénéficié dans le monde entier, les spectacles de la nature qu'elle a pu observer - ces expériences l'ont marquée et ont été déterminantes pour la suite de son engagement professionnel et personnel.

Depuis 2017, Sonja travaille en tant que photographe indépendante. Aujourd'hui, elle se spécialise surtout dans la photographie environnementale et s'engage dans le monde entier pour la protection de la terre et de l'eau, mais aussi pour la protection de la nature en Suisse. Son projet actuel "Boundaries of our home" a été présenté à Photo 23 et se penche sur le franchissement des frontières. Quelles sont les conséquences lorsque nous franchissons des frontières et mettons ainsi en danger la stabilité de notre écosystème et les bases de la vie pour les générations futures ?
 
Elle met actuellement en pratique sa devise "Basée à Zurich, Suisse - disponible dans le monde entier". Elle va prochainement faire ses premiers essais de photographie sous-marine aux Philippines.

Qu'est-ce qui a éveillé ton intérêt pour la photographie ? C'est à partir du moment où, adolescente, j'ai vu des photographies de René Burri ou d'Henri Cartier-Bresson que ma vie a changé. Je me souviens encore très bien de ce sentiment. Après cela, j'ai été comme obsédé par la capacité de la photographie à faire revivre des moments de manière magique, à préserver des histoires et à capturer des émotions. Ce moment a été le déclencheur et le guide de tout ce qui a suivi. En même temps, j'étais conscient de la grande responsabilité que porte la personne derrière l'appareil photo.

Pourquoi t'engages-tu dans la protection de la nature ? Entouré d'arbres, d'abeilles, d'oiseaux et de montagnes enneigées, je me sens chez moi. Je souhaite vivement que les générations futures puissent elles aussi faire ces expériences et découvrir la nature, les paysages et la biodiversité comme nous avons pu le faire. Par mon travail, je crée une identité et un lien entre les gens et l'environnement. Car nous ne détruisons pas ce que nous aimons. Notre société voit la nature comme quelque chose que nous possédons ou comme une ressource qui peut être exploitée. Cela va à l'encontre de la perspective de nombreux peuples indigènes.

Que montrent tes images ? A travers mon travail, je raconte des histoires qui reflètent la beauté naturelle des paysages et qui, par contraste, montrent l'urgence avec laquelle il faut agir pour les préserver. Avec mes photos, je contribue à la prise de conscience de la crise climatique et à la mise en évidence de l'importance d'un écosystème intact. Il s'agit de documenter et de diffuser les connaissances disponibles depuis des millénaires et d'offrir de nouvelles perspectives. Je pense que les liens que les gens partagent dans ces histoires contribuent à protéger notre planète.

Pourquoi la photographie est-elle un bon moyen d'aborder ces sujets ? La photographie et la créativité sont des biens précieux. La photographie parvient à véhiculer des histoires. La créativité, quant à elle, suscite des émotions et parvient à déclencher des réflexions.

Quel est ton objectif ? Ma vision est celle d'un monde dans lequel nous vivons en harmonie avec la nature et aidons notre planète à s'épanouir en tant qu'écosystème fonctionnel. Avec mes images, je montre comment le monde change grâce à nos actions. Je souhaite contribuer à orienter le développement dans une direction où nous pouvons vivre en harmonie avec notre planète.

Comment tes projets photographiques t'ont-ils influencé ? J'ai été particulièrement marqué par l'absurdité des différentes réalités et conditions de vie des gens.

Pourquoi as-tu rejoint le SER ? Pour plus d'échanges, d'inspiration et de convivialité dans le secteur. 

Patenaires d'or

Silver Partner