Skip to main content

Actualités

Toutes les actualités de la SBF et de ses membres. Vous trouverez des informations sur les expositions, les nouveautés, les manifestations et les concours par le biais de notre newsletter «SBF INFO» ainsi que sur la page Facebook de la SBF.


SBF Personnel

21.10.2022

Philipp Hitz. Niklaus Manuel Saint Antoine guérit les malades et les possédés, 1518 - 1520, Kunstmuseum Berne

Philipp Hitz . Le photographe zurichois Philipp Hitz est actif dans un domaine photographique plutôt rare.

Depuis plus de 12 ans, il photographie des œuvres d'art, des peintures, des graphiques, des documents, des sculptures et des objets artisanaux dans toute l'Europe. Ses clients sont des artistes, des galeries, des maisons de vente aux enchères, des musées, des collections d'entreprises et des collectionneurs privés. Ses photos ont été publiées dans de nombreux ouvrages. 

Pendant près de dix ans, il a dirigé le département de photographie de l'Institut suisse pour l'étude de l'art (SIK-ISEA) à Zurich. En 1994/1995, il a suivi une formation au Spéos Paris Photographic Institute et a été assistant à Paris, Londres et Zurich. Depuis mars 2020, il travaille à nouveau en tant qu'indépendant. Au cours des dernières années, il a photographié plus de 20 000 œuvres d'art.

Depuis peu, Phillip est également membre du SBF. Il raconte à la rédaction son quotidien professionnel et comment il a découvert la photographie d'art.
 
Pourquoi as-tu fait de la photographie d'œuvres d'art ta spécialité ? C'était le hasard. En 2010, j'ai posé ma candidature au SIK-ISEA en tant que photographe. Le domaine d'activité me convenait. De plus, l'institut était proche de notre domicile, ce qui permettait de concilier travail et famille.
 
Qu'est-ce qui t'intéressait dans ce domaine ? Alors qu'en 2010, la photographie numérique allait déjà de soi dans d'autres domaines, il y avait à l'époque de nombreuses incertitudes et malentendus dans le domaine de la photographie numérique muséale, la photographie numérique d'œuvres d'art. Des normes de qualité comme Metamorfoze ou FADGI ne se sont imposées que plus tard. C'était passionnant de faire partie de cette "phase pionnière".

Qu'en est-il de la concurrence ? Certains se sont sérieusement spécialisés dans ce domaine, mais il y a suffisamment de travail, nous ne nous faisons pas vraiment concurrence. Il en va autrement pour la documentation d'expositions. Là, la concurrence est plus grande.
 
Quel a été ton projet de photographie d'œuvres d'art le plus passionnant ? A l'époque, à l'école de photographie de Paris, un professeur disait : "You're only as good as your next picture". C'est un credo ambivalent, mais j'affirme que le projet le plus passionnant est toujours celui qui est sur le point d'être réalisé. Cela vaut aussi bien pour la photographie de commande que pour mes travaux indépendants.
 
Quelle est la difficulté de photographier des œuvres d'art ? Comme il s'agit de documenter le plus correctement possible - les prises de vue servent parfois aussi à établir des protocoles d'état -, les limites de la retouche sont généralement étroites. La devise "We'll fix it in post !" ne fonctionne que rarement pour de telles commandes.
 
Comment se déroule ta collaboration avec les artistes ? Photographier l'art contemporain implique souvent une réflexion approfondie sur l'œuvre et sur les intentions des artistes. Les photos prises pour le catalogue raisonné de l'artiste bernois Markus Raetz en sont un exemple. Il a souvent fait du processus de perception lui-même le sujet de ses œuvres. C'était donc un grand avantage de pouvoir collaborer directement avec lui pour les prises de vue.
 
Tu t'es mis à ton compte en 2020 - une bonne décision ? Oui, une bonne décision malgré les circonstances défavorables.
 
Quelles sont tes attentes concernant l'adhésion au SBF ? Dans le quotidien professionnel, on fait la connaissance de personnes très différentes issues de divers secteurs professionnels, dans mon cas bien sûr surtout des historiens de l'art et des artistes, mais rarement des photographes. J'espère donc que les échanges seront stimulants.

Weblink

Patenaires d'or

Partenaires d'argent