Skip to main content

Actualités

Toutes les actualités de la SBF et de ses membres. Vous trouverez des informations sur les expositions, les nouveautés, les manifestations et les concours par le biais de notre newsletter «SBF INFO» ainsi que sur la page Facebook de la SBF.


SBF Personal. Reto Cortesi

18.05.2021

Reto Cortesi, Geysir, Nouvelle-Zélande 2020

Reto Cortesi. 2020 a été une année difficile pour l'ancien directeur Reto Cortesi (49 ans), et pas seulement à cause de Corona. Suite à un grave accident, Cortesi, qui travaille aujourd'hui comme photographe indépendant à Zurich, n'a pas pu travailler pendant des mois. En 2017, il a renoncé à son emploi sécurisé à temps partiel.

Cependant, en tant qu'indépendant sans assurance d'indemnités journalières, la situation est devenue difficile pour lui, qui a pu se faire un nom avec des reportages et des portraits d'entreprise. En 2020, son agenda était rempli de missions, mais il a été incapable de travailler pendant une longue période après l'accident. De plus, "avec l'apparition de la pandémie, mon rêve de pouvoir vivre de la photographie risquait de s'effondrer définitivement." 
 
Cortesi raconte à la rédaction du SBF comment il réorganise sa vie de photographe. Abandonner n'est pas une option.
 
Vous avez récemment agrandi votre studio malgré la Corona et un accident. Vous sentez-vous mieux aujourd'hui ? Sur le plan de la santé, je suis à nouveau en forme après une année de convalescence. Je suis plein d'énergie et, comme tout le monde, j'aimerais voyager à nouveau librement et être sur la route avec mon appareil photo.  
 
Quelle a été la pire chose pendant votre longue convalescence ? L'incertitude quant à savoir si je serais à nouveau le même un jour était presque insupportable.
 
Comment se présente la situation des commandes aujourd'hui ? En raison de Corona, la situation des commandes est encore modeste et fluctue fortement. Comme les employés sont encore dans leur bureau à domicile, les entreprises ne font pas réaliser de nouveaux portraits de leurs employés pour le moment.
 
Vous avez une nouvelle boutique en ligne pour la photographie d'art ? Outre les photographies de commande, il me manquait l'occasion de montrer mes propres projets. Des amis et des connaissances m'achetaient des photographies d'art depuis longtemps. Cependant, l'effort administratif était trop important, il n'y avait presque plus de bénéfices. Je voulais également montrer mon travail libre à un public plus large dans un cadre plus professionnel.
 
Comment avez-vous réalisé la boutique et qu'est-ce qui a donné l'impulsion ? Comme je ne voulais pas toucher d'argent pour les difficultés mais que je voulais me remettre sur pied par mes propres moyens, j'ai mis en place une boutique en ligne de photographie d'art pendant la fermeture, créé un nouveau site web et sorti mes photos personnelles du tiroir. Aujourd'hui, la photographie d'art est donc ma deuxième corde à l'arc.
 
Quelle est la particularité de votre boutique ? Les images sont fabriquées à la main en Suisse par des artisans experts selon les normes de qualité des musées. Je vérifie personnellement la qualité de chaque œuvre et je livre l'image au client. Je propose également désormais aux photographes de participer gratuitement à des expositions temporaires sur ma plateforme "Friends Gallery". C'est une solution gagnant-gagnant pour les autres photographes, mes clients et moi-même. Ma devise : "Si vous êtes vraiment reconnaissant, que faites-vous ? Vous partagez" par W. Clement Stone.
 
Comment en êtes-vous venu à la photographie ? J'ai toujours aimé prendre des photos, alors j'ai décidé de me mettre à mon compte en tant que photographe en 2011 - l'une des meilleures décisions de ma vie.
 
Êtes-vous autodidacte ? J'ai commencé comme photographe autodidacte, mais en 1999, j'ai obtenu mon diplôme de photographie au Ruth Prowse College of Art and Design de Cape Town, en Afrique du Sud. Pendant cette période, j'ai travaillé en tant que directeur de production sur d'innombrables séances de photos. Où que j'aille, l'appareil photo était là - même à Sydney, où j'ai poursuivi mes études à l'Australian Center for Photography.

Weblink

Patenaires d'or

Partenaires d'argent